La passion pour traverser des frontières est précoce; il fête son premier anniversaire à Paris avec sa famille. C'est là oú, à l´âge de huit ans, il gagne le premier prix d'un festival de flamenco organisé par le consulat espagnol au Bataclán sous le nom de LOLITO.

Néanmoins, c'est de nouveau à Madrid où il vit sa première expérience discographique, LOS GOLFOS. Avec son jeune frère, il découvre le succès de masse et impose de nouvelles tendances. En effet, la phrase phare de son single: "¡Qué pasa contigo tío!" (RCA, 1976). devient l'expression populaire de l'époque.

 

Manuel Malou, non conformiste par excellence, ne se laisse pas séduire par le succès facile et il commence à explorer d'autres mondes musicaux, en créant en 1978, toujours avec son frère, le duo pop MANOLO Y JORGE (RCA, 1978)., qui se séparera après deux ans de travail, par le désir mutuel de vivre, d'une forme individuelle, de nouvelles aventures dans l'univers musical, bien que leur chemin se retrouveront à plusieurs reprises le long de leur parcours professionnel.

 

Le long de son parcours, l'inquiétude insatiable de curiosité musicale amène Manuel Malou à être à la tête de différentes formations musicales, explorer différents rythmes, collaborer avec un ample éventail d'artistes et travailler dans des secteurs distincts du monde de la musique, à l'intérieur et en dehors de la scène.

 

 

DISCOGRAPHIE

 

 

LOS GOLFOS ¿Qué pasa contigo tío? (RCA, 1976).

 

MANOLO Y JORGE “Manolo y Jorge” (RCA) 1978.

 

PLASTICO “Nieva & Mil espejos” (RCA, 1980). de tendance New Wave.

 

TOREROS After Olé (Nuevos Medios, 1983).

 

MANUEL MALOU “Extraños Seres” (Polydor France, 1990).

C'est sa rencontre avec le flamenco, mais un flamenco différent, déjà de fusion. Avec ce disque il partagera l´affiche avec les meilleurs artistes de World Music du moment comme PAPA WENBA, KALED au Festival Womad de Reading (U.K) et, au Ronnie Scott's de Londres, festival de Nyon (Suisse), ainsi que des tournées en Allemagne, Belgique, Italie, la Grèce et le Canada.

 

MANUEL MALOU “Corazón Caliente” (WEA, 1993).

A cette époque la fusion n'est pas une mode, mais plutôt quelque chose d´indissociable de ses projets artistiques.

 

MANUEL MALOU "Mixa cooltura" (BMG Ariola, 1997).

Cet album sera une référence obligée quand les Encyclopédies de l'avenir essaieront d'expliquer le mouvement de fusion et le métissage musical de la fin du XXe siècle en Espagne. Avec cet album Malou participe au côté de la FURA DELS BAUS, à

l'ouverture de la remise des prix PREMIOS DE LA MÚSICA (Victoires de la musique en Espagne).

 

BUMBA RUMBA “Electrorock&Rumba” (Mixa Cooltura Records, 2004).

 

EL TIO MANUEL y los sobrinos " Todo por la rumba" (Papi Records, 2011).

 

EL TIO MANUEL MALOU " Todo por la rumba" french edition (Papi Records, 2012).

 

MANUEL MALOU " Arranca y Vamonos " (Papi Records, 2014).

 

 

B.S.O

 

 

GAZON MAUDIT de Josiane Balasko (Virgin, 1995).

 

TAXI de Carlos Saura 1996.

 

LA DUQUESA ROJA de Paco Betriu (Ariola, 1997).

 

TORRENTE el brazo tonto de la ley de Santiago Segura (RCA, 1999).

 

FUGITIVAS de Miguel Hermoso (Ariola, 2000).Ecrit et produit le thème principal du film “Fugitivas” avec lequel Manuel Malou, obtient en 2001 le GOYA à la meilleure chanson de film.

 

YO INVENTÉ UNOS LLOPIS Documentaire de Carlos Pazos 2012.

 

H'ARTISSIMO Documentaire de Carlos Pazos 2016.

 

PRODUCTIONS

 

 

PANAME TROPICAL “Aux indiens du quartier” (RDC Records, 1995).

 

LOS DEL RÍO “Colores” (BMG Zafiro, 1997).

 

HAKIM “Como suena” (Epic, 1998).

 

JOSÉ EL FRANCES “Alma” (BMG Ariola, 1999).

 

HAKIM “El volcán de tus deseos” (Epic, 2000).

 

CARLOS di CANY " Escrito sobre el asfalto " (City Rock Music, 2000).

 

PERET “El Rey de la Rumba” (Chewaka, 2000). “Amor a todo gas.

 

EL FARY “Ese Fary” (Muxxic, 2002).

 

CHOPO “Gipsy, Rock and Lover” (Chitón y Mixa Cooltura Records, 2002).

 

JAVI CANTERO “Tracalcatraca” (Muxxic Records, 2003).

 

ANDY & LUCAS “Andy&Lucas” (BMG Music Spain, 2003). “El ritmo de María”.

 

LOS AMAYA “ Tributo a los Amaya” “Vete y Caramelos” (Muxxic Records, 2005).

 

 

COLABORATIONS

 

 

TOKIKO KATO (Japón) “Cypango” (Sony Music, 1991).Musique du titre “Guitarrista”.

 

DAVID KOVEN “David Koven” (Polydor, 1991). Paroles du titre “A gozar mi montuno”. Produit par “RAY BARRETO”.

 

XAVIER JOUVELET “L’indigène” (Mad Minute Music, 1991). Paroles du titre “Linda Flor”.

 

MOTHERSAY “Black Boards” (Comotion Music, 1991). Guitare et voix dans “Yaleo”.

 

MAXIME LE FORESTIER partage la scène de l´OLYMPIA Paris, 1992 + une longue tournèe "France ,Belgique, Suisse & Canada.

 

CHEROKEE “Caballo Loco” (Epic, 1994). Guitares rumba de l'album.

 

NIÑA PASTORI “Eres Luz” (BMG Ariola, 1998). Paroles et musique du titre “Morao”.

 

JOSÉ ANTONIO RODRIGUEZ “Manhatan de la Frontera” (Discos de arte BMG, 1999). Paroles et voix “Tiata mía”.

 

CARLOS NUÑEZ “Os amores libres” (BMG Ariola, 1999).Paroles et musique du titre

“A orillas del río Sil”, interpreté par CARMEN LINARES.

 

ELENA ANDUJAR “Elena Andujar” (Alias discos, 1999). Guitares du titre “Perdí la voz”.

 

ORISHAS “A lo cubano” (Crysalis, 2000). Réalise le remix du titre “1.9.9.9.”.

 

JAVI CANTERO “Javi Cantero” (Muxxic Records, 2001). Paroles et musique du titre “La llave”.

 

MANU CHAO “Próxima estación Esperanza” (Virgin, 2001). Remix du titre “La chinita”.

 

MARIA ISABEL " Pues va a ser que no " Compositión (Vale Music, 2005).

 

À la fin du 2005, il décide de partir à nouveau, pour prendre le temps de se reposer et réfléchir, en s'installant à Carthagène des Indes (Colombie), au bord de la mer les Caraïbes oú l´inspiration lui permet de composer de nouvelles chansons. Il commence à produire et enregistrer dans son nouveau studio et label « PAPI RECORDS ».

 

ISAAC LLAMAS “quiero ser presidente” (Papi records, 2006).

 

ZONE PEREKE “Cofre de sorpresas” (Papi records, 2007).

 

JUSTO VALDÉS “Champeta zucu” (Papi records, 2007).

 

HERMANOS VILLALBA “pa toda la vida” (Papi records, 2007).

 

PANDEPABLO “Para mi” (Papi records, 2008).

 

En 2010 il revient à Madrid où il enregistre un nouvel album “Todo por la rumba(Papi Records, 2011) il le présente en Espagne; puis après une série de concerts avec ses musiciens qu’il appelle “los Sobrinos” (Les neuveux), il édite en 2012 l’album “Todo por la rumba” en France et s’installe de nouveau à Paris où il joue aussi bien en groupe comme en solo .

Son dernier álbum s'intitule "Arranca y Vamonos" éditer en France en Mai (Papi Records, 2014). édité en Espagne en Septembre 2015.

Actuellement, en préparation d'un nouvel album qui sera édité début 2018, sous le titre "Unomundo".

Papi Records © 2015